vendredi 28 juillet 2017

Attention aux chats !

Quand l’univers de Steven Spielberg est réinterprété avec des petits félins.


L’univers de Jurassic Park est bien connu du grand public.
Dans cette série de films de Steven Spielberg, un scientifique décide de mettre au point un parc d’attractions où des dinosaures reviennent à la vie grâce à un procédé de clonage cellulaire inédit.

Cette série à grand succès, dont le premier film est une œuvre populaire culte, ne semble pas près de s’arrêter. Alors qu’en 2015 sortait sur les écrans le quatrième film de la saga, Jurassic World, réalisé cette fois par Colin Trevorrow, un fan (des films et des chats) s’est amusé à remplacer les géants par des chats.

L’artiste, nommé "khanandkittens", semble bien s’amuser avec Photoshop sur son Tumblr. En pensant évidemment rendre un hommage à Steven Spielberg avec une célèbre photographie du tournage original. Le côté très grossier, "mal fait", rend d’autant plus attachantes les créations du mystérieux anonyme.


"Mais vous savez ce qui serait encore plus effrayant ? Si ce n’était pas des reptiles préhistoriques géants […], mais des chats domestiques géants ! OK, alors nous savons que cela ne semble pas particulièrement effrayant, mais attendez juste de regarder les images. Oubliez Jurassic Park, c’est Purrassic Park !"



www.experts-access.com

jeudi 27 juillet 2017

Barnaby, l’appli qui va sauver votre été à Paris

Mention spéciale pour la sélection de rooftops et terrasses pour cet été. 


Paris au mois d’août se supporte toujours mieux avec un bon cocktail en terrasse.
La nouvelle application Barnaby repère pour vous les meilleurs bars et restaus autour de vous. Vous pouvez même réserver votre table et payer directement via l’appli. Pour personnaliser sa sélection, plusieurs filtres sont disponibles. On peut cocher un tarif maximum, le type de boisson choisi (bière, café, jus, cocktails…) ou une ambiance particulière (pro, entre potes ou romantique).

Barnaby propose aussi de peaufiner sa recherche avec LE détail qu’on ne veut pas rater comme une terrasse ou un rooftop, le wifi ou l’ouverture après 2 heures si la nuit risque d’être longue. Sur la page des bars et restaus toutes les infos sont détaillées : horaires, numéro de téléphone, photos… Bonus, l’adresse qui est précisée avec la ligne de métro la plus proche et un lien direct sur les applications Uber et CityMapper pour être sûr de choisir le meilleur moyen pour s’y rendre.

C’est Quentin, le fondateur de Barnaby, qui sélectionne lui-même les meilleurs spots dans tout Paris. Chaque lieu a sa spécificité : une vue imprenable, un service irréprochable, des produits de qualité… Cet été, on fonce tester les meilleurs rooftops comme Le Perchoir, Le Bar à Bulles ou Le Generator. Mais aussi de belles terrasses à l’abri des regards comme Le Café A, avec ses terribles brunchs dominicaux, ou encore l’Hôtel Grand Amour. Bref, on n’a plus qu’à se laisser couler vers son Spritz.





www.experts-access.com

mercredi 26 juillet 2017

De la paille, du foot et la Russie

Pendant ce temps en Russie, des fermiers construisent un stade... en paille 

Dans la catégorie des meilleurs stades du monde, un nouveau prétendant vient de faire son apparition en Russie, et il ne s'agit pas d'un stade pour la prochaine Coupe du Monde 2018. Cette enceinte a en effet la particularité d'être entièrement construite... en paille.
D'après The Moscow Times, on doit ce chef d’œuvre à un groupe de fermiers russes. Ce nouveau stade, construit avec 4 500 bottes de pailles, a une capacité de 300 personnes et a déjà accueilli son premier tournoi d'équipes locales le week-end dernier, rapporte l'agence de presse AP. Et Roman Ponomaryov, un des artisans du projet, rêve déjà d'organiser une Coupe du monde dans des enceintes en paille.





www.experts-access.com

mardi 25 juillet 2017

7 kilos de saucisses sont tombés du ciel en Floride

Sans doute un message divin pour organiser un grand barbecue avec les copains.


Deerfield Beach, Floride, samedi 15 juillet, 4 heures du matin. Alors qu’une famille américaine bien tranquille dort du sommeil du juste, un bruit digne du tonnerre les réveille en sursaut.
Au matin, l’explication est simple : il est tombé sur leur toit 15 livres (environ 7 kilos) de saucisses italiennes surgelées. Interrogée par la chaîne locale WPLG, la famille Adair n’a aucune idée de la provenance de ce mystérieux colis. Le père déconne en jouant la carte de la manœuvre géopolitique :

"C’est sans doute une nouvelle version de missile nord-coréen." 

Après avoir contacté l’entreprise dont le nom était inscrit sur le colis, le mystère s’épaissit encore plus, car celui-ci devait être livré à plus de 170 miles (environ 270 kilomètres) du domicile des Adair. 

 Qu’elles soient tombées d’un avion, passées dans le téléporteur de Rick & Morty, ou qu’elles aient tout simplement été balancées sur le toit à l’aide d’une catapulte par un plaisantin, on ne saura sans doute jamais d’où viennent ces belles saucisses. Le plus triste dans l’histoire ?
Surgelée et abîmée, cette délicieuse cargaison a atterri à la poubelle plutôt que sur le gril.

 


www.experts-access.com

lundi 24 juillet 2017

Un (faux) cachalot s’est échoué au cœur de Paris

Vendredi 21 juillet au matin, les Parisiens ont découvert avec stupeur un immense cachalot échoué au bord de la Seine.  


Ce vendredi 21 juillet, un immense cachalot a été retrouvé échoué près de Notre-Dame de Paris, sur les quais de la Seine. Fait de plastique, ce cétacé de 15 mètres de long a été déposé par le collectif Captain Boomer à l’occasion de la 28e édition du festival Paris l’été, nous précise Le Parisien.

Un scénario savamment pensé car un périmètre de sécurité a même été installé autour du mammifère marin. Pour plus de réalisme, des artistes déguisés en scientifiques, portant des combinaisons blanches de l'"International Whaling Association" (l’Association internationale baleinière), simulaient l’autopsie de l’animal.

Captain Boomer, collectif belge fondé en 2008, a pour habitude de faire des happenings.
En effet, sur leur site, ces artistes militants expliquent que ce faux cachalot est une "métaphore gigantesque du dérèglement de notre écosystème". Une initiative qui vise notamment à dénoncer les dérives de la pêche à outrance, ainsi qu’à sensibiliser la population sur les bouleversements climatiques que celles-ci entraînent. Le faux mammifère a déjà été exposé dans diverses villes telles qu’Anvers, Valence, Londres et Rennes l’année dernière.




 Avec l’accord des autorités, l’installation devrait rester en place jusqu’à lundi prochain.


www.experts-access.com

vendredi 21 juillet 2017

Le Vietnam va libérer 1000 ours exploités pour leurs organes

Le gouvernement vietnamien a promis de libérer 1 000 ours en captivité, dont la bile est destinée à être commercialisée dans le cadre de traitements médicaux traditionnels. 


Le Vietnam vient de bannir mercredi 19 juillet 2017 les fermes exploitant les ours pour leur bile, destinée à la médecine traditionnelle. La bile des ours contiendrait en effet un acide pouvant aider à traiter des maladies du foie et de la vésicule biliaire, et aurait entre autres des prétendues vertus aphrodisiaques. 
Des maux banals pour lesquels des médicaments à base de plantes sont disponibles et tout aussi efficaces. Le pays a ainsi promis de libérer plus de 1 000 ours encore exploités dans des fermes afin de mettre définitivement un terme à ce commerce illégal, qui sévit malgré la convention de Washington de 1980, relative au commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction. 

En effet, la chasse, le trafic et l’élevage d’ours sont interdits au Vietnam, mais il était possible d’en avoir un comme animal de compagnie : c’est cette faille qui permettait jusqu’alors à ces fermes illicites de prospérer. 

Mettre un terme au commerce de bile d’ours d’ici à cinq ans 

Victimes de mauvais traitements, les ours exploités dans ces fermes ne survivent généralement pas plus d’un mois, comme le rapporte le site Sciences et Avenir. Ces dernières années, des centaines d’ours sont morts des suites de leur surexploitation scandaleuse. 
Ils sont régulièrement drogués et immobilisés dans d’étroites cages, l’abdomen perforé par un cathéter ou une fistule reliés à leur vésicule biliaire, et sont très peu nourris car un organisme à jeun produit plus de bile. 

Par ailleurs, l’absence de contrôle des traitements vendus par ces fermes les rend dangereux pour celui qui les ingurgite. L’administration vietnamienne des forêts, VNForest, et l’ONG Animals Asia ont donc signé un accord "historique" pour sauver tous les ours restant dans les fermes et s’engager à mettre fin au commerce de la bile dans les cinq ans. Un programme qui devrait coûter jusqu’à 20 millions de dollars (17,3 millions d’euros) pour reloger ces ours dans des centres adaptés à leurs besoins : 


"Souvent, les ours sauvés de l’industrie de la bile sont tellement traumatisés qu’ils ont du mal à s’adapter à de plus grands espaces et de nouvelles expériences. Certains ont même été remarqués car ils s’émerveillaient de voir le ciel pour la première fois", explique l’ONG sur son site.

 Signe d’amélioration : le Vietnam compterait environ 1 200 ours en captivité aujourd’hui contre plus de 4 000 en captivité en 2005. Néanmoins, le pays reste une destination de choix en Asie pour se procurer des traitements issus du trafic d’animaux sauvages.

 



www.experts-access.com

jeudi 20 juillet 2017

Bon plan : le Grand Rex vend ses sièges de cinéma à 10 euros !

À l’occasion de grands travaux de rénovation, le célèbre cinéma parisien va mettre en vente ses sièges pour quelques euros.


Qui n’a jamais rêvé de transformer son salon en salle de cinéma ? Si l’idée paraît irréalisable quand on est fauché, le Grand Rex (célèbre cinéma situé sur le boulevard Poissonnière du 2e arrondissement de la capitale) se propose de nous aider à assouvir une petite partie de ce fantasme.
En effet, pour seulement 10 petits euros, vous allez bientôt pouvoir acquérir un siège rouge ou un siège marron (ainsi que les socles et les vis qui vont avec, évidemment).

Comme nous l’apprend un message posté sur la page Facebook du lieu, les sièges seront mis en vente uniquement sur place : impossible donc de les réserver ou de les acheter en ligne. Mais il faudra être rapide pour choper l’un de ces quelque 1 000 trésors, car la vente ne se déroulera que sur trois jours, du 16 au 18 août. L’événement fera, sans aucun doute, le bonheur des amateurs du septième art.

 Par ailleurs, le Grand Rex rappelle que cette vente est organisée dans le cadre de travaux de rénovation, qui vont être entrepris du 16 août au 8 septembre afin de remettre à neuf la grande salle qui peut accueillir 2 700 personnes. Celle-ci va être relookée avec de nouveaux sièges, de nouvelles moquettes et de nouvelles peintures. De quoi donner un beau petit coup de jeune à la salle mythique.


 



www.experts-access.com

mercredi 19 juillet 2017

Attention aux yeux !

Avec ses 30 mètres de large, cet Imax sud-coréen est le plus grand écran accessible au monde 


Aller au cinéma a toujours été une belle expérience et depuis quelques années, les technologies ne font que sublimer l’aspect spectaculaire du septième art. Avec la multiplication des effets visuels, allant de l’image au son, cet art évolue à mesure que les technologies se développent. Si ce n’est plus tout à fait nouveau de voir un film en Imax (image plus grande et d’une qualité maximum), il n’y a pour l’instant que très peu de salles françaises équipées pour projeter ce format.

Tandis que de l’autre côté de la planète, en Corée du Sud, on accueille depuis hier la crème de la crème : un écran Imax de 31 mètres de large et de 22,4 mètres de haut, soit plus de cinq fois la taille d’un écran de cinéma habituel. Un sacré bel écran donc, qui ne détient pourtant pas le record concernant ses dimensions.

En effet, on sait que des écrans Imax de plus de 35 mètres de largeur existeraient en Australie, mais qu’ils ne seraient pas utilisés. Contrairement à ceux de Séoul, situés près de la base militaire de Yongsan-gu, qui depuis hier font les beaux jours des Coréens. Et comme la taille est impressionnante, l’image doit l’être aussi. C’est pour ces raisons que l’écran permet une image 50 % plus lumineuse que la normale, et un ratio de 1.43.1 (l’image 16:9 fait environ 1.78.1). Une véritable innovation qui est complétée par deux autres inventions : la 4DX et la Screen X, deux technologies qui permettent une immersion totale et qui font de ce cinéma le seul à proposer cette combinaison.


   


www.experts-access.com

mardi 18 juillet 2017

Les Texans sont équipés !

Les Texans pourront bientôt se balader dans la rue avec des épées, ou des lances.



Mais quelle bonne idée !
À partir du 1er septembre, les habitants du Texas seront autorisés à se balader dans la rue avec des lames de plus de 5,5 pouces de long (environ 13 cm). Épées, katanas, machettes, lances et autres joyeusetés métalliques pourront donc bringuebaler tranquillement le long des cuisses des Texans, ou dans leur dos, en toute impunité.

C’est vrai que ça manquait.
Le 16 juin, le gouverneur républicain Greg Abbott a donc levé les restrictions sur les tailles des lames, mais en a tout de même laissé quelques-unes sur les endroits où ses administrés peuvent se trimballer avec. Il est par exemple interdit d’en ramener dans une école, dans un lieu de culte, un hôpital, un commissariat ou un parc de jeu, souligne CNN. Tout le reste est donc potentiellement autorisé.
 L’objectif ultime de cette loi ? La liberté bien sûr, freedom pour les intimes.
"Nous n’arrêterons pas avant que le Texas ne soit aussi libre que possible", clament solennellement les législateurs dans un communiqué. Après tout, quand on sait que le port d’armes à feu est autorisé dans l’université texane, comment être surpris…


 



www.experts-access.com

lundi 17 juillet 2017

Un sacré gros glaçon !

Un iceberg 55 fois plus grand que Paris

Cela faisait des mois que les scientifiques étaient sur le qui-vive, c’est désormais chose faite : la séparation d’un bloc de glace de 5 800 kilomètres carrés causée par une faille géante dans l’Antarctique a eu lieu. Il s’agit du plus gros iceberg connu à ce jour. Une crevasse géante de 3 kilomètres de large, 200 kilomètres de long et 350 mètres de profondeur située au nord-ouest de l’Antarctique et surveillée par les scientifiques depuis des années a causé la désintégration d’une large partie de la barrière de Larsen.
Celle-ci est constituée de trois barrières de glace (désintégrées en 1995 et 2002 pour les deux premières) qui occupaient des baies distinctes le long de la côte orientale de la péninsule Antarctique. C’est donc la barrière "C" qui s’est séparée à son tour ce 12 juillet 2017. La faille est apparue en novembre 2011 et ne cessait de s’agrandir depuis.
Le New York Times rapporte que depuis décembre dernier l’agrandissement quotidien de cette faille est équivalent à la taille de cinq terrains de football américain. Selon les scientifiques, la barrière de Larsen "C" devait ainsi se détacher cette année, lâchant dans les eaux de l’océan Austral l’un des plus gros icebergs jamais enregistrés, qui pèserait plus de mille milliards de tonnes. Ce bloc de glace devrait mesurer environ 5 800 kilomètres carrés, soit à peu près la taille du département des Bouches-du-Rhône ou cinquante-cinq fois la taille de la capitale.























Pour l’heure, les scientifiques ne peuvent pas se prononcer sur l’origine de cette faille ni sur ses conséquences directes. On ne peut donc pas savoir si cet événement spectaculaire est lié ou non au réchauffement climatique. Par ailleurs, ce nouvel iceberg n’aura pas d’impact direct sur le niveau de la mer puisque la barrière de Larsen flotte déjà sur l’eau. En revanche, les scientifiques s’interrogent sur la perte de cette barrière vis-à-vis du glacier auquel elle est rattachée. En 2002, lors de la désintégration de la barrière "B", ils avaient noté que l’eau du glacier s’écoulait plus rapidement dans l’océan, contribuant ainsi, par ricochet, à une augmentation du niveau de la mer. Mais ils préviennent que cet événement pourrait changer significativement le paysage de la péninsule Antarctique.




 

www.experts-access.com

jeudi 13 juillet 2017

A chaque époque son héros

Peinard, il livre une pizza en plein sommet du G20 à Hambourg 


Même quand la tension est à son comble, les gens ont toujours besoin de pizzas. Vendredi dernier, lors du dernier G20 à Hambourg, un livreur a bravé une foule de manifestants pour remettre à temps une pizza à son destinataire. L’évènement qui réunit les chefs d’États parmi les plus influents du monde était en effet troublé par plusieurs milliers de militants. Imperturbable, notre conquérant a slalomé entre les antimondialistes qui bloquaient l’accès au sommet et les policiers mobilisés pour rétablir l’ordre. Il a presque volé la vedette à Donald Trump et Vladimir Poutine qui se rencontraient (officiellement) pour la première fois.



Les images ayant été relayées par la presse internationale et vivement saluées sur Twitter, on espère au moins que le héros sera récompensé pour son courage et sa notion des priorités.


www.experts-access.com

mercredi 12 juillet 2017

Une chaussette pour un avocat parfait

Oubliez le sac en papier 


 Acheter un avocat, c’est comme jouer à la loterie. Dur comme du bois ou déjà presque pourri, le fruit juste mûr à point est compliqué à trouver, et cela relève souvent du plus grand des hasards ou de dons évidents en sorcellerie. Alors chacun ira de son trick pour choisir son or vert : un peu mou, couleur du pédoncule, odeur ou spiritisme. La solution, prendre un avocat à peine mûr et le placer 24 heures dans "l'avocado sock", une chaussette en laine pour tenir au chaud notre précieuse cargaison. Les maraîchers sont formels, placer l’avocat hors du frigo dans un sac en papier vous permettra de le faire mûrir. Mais si vous êtes impatient, la chaussette en laine semblerait être l’outil parfait pour accélérer le processus. Logique, car placé au chaud dans la chaussette, le fruit continuera sa maturité en seulement quelques heures.


  

 Mais attention à ne pas l’oublier. Un peu trop de temps dans ce petit duvet en laine et vous aurez directement une belle bouillie, de quoi s’avancer sur la préparation du guacamole.
"L’avocado sock" est distribuée par une entreprise canadienne pour environ 15 dollars (un peu plus de 13 euros). Vous aurez peut-être d’abord envie de tester avec une de vos vieilles chaussettes de ski.

www.experts-access.com
www.experts-access.com

jeudi 6 juillet 2017

Le chat-cuisto

Un chat habillé en chef : le dernier concept qui amuse Instagram 


 Parce qu'il n'y a rien de plus mignon qu'un chat, si ce n'est un chat déguisé en cuistot.




Ce félin, c'est Maro et il est suivi par plus de 70 000 abonnés sur Instagram. Les chats et la nourriture japonaise ont toujours fait partie des grandes lubies d'Internet. Pour notre plus grand bonheur, le compte Instagram @rinne172, réunit les deux en un concept drôle et terriblement attendrissant. Maro, une petite boule de poils brun et blanc, en est la star. Chaque jour, son propriétaire lui fait enfiler des costumes de chefs en tout genre, du maître sushi à l'aïeule reine des fourneaux, avant de faire poser Maro devant des plats, comme s'il venait nous présenter les fruits de son travail. On attend désormais la version crêpière coiffée d'un bigouden.








www.experts-access.com

mercredi 5 juillet 2017

L'Inde plante 66 millions d'arbres.

Un État de l’Inde bat un record de reforestation en plantant 66 millions d’arbres en 12 heures

Plus de 66 millions d’arbres ont été plantés en 12 heures ce dimanche 2 juillet dans le Madhya
Pradesh, un État du centre de l’Inde, par plus d’un million et demi de citoyens.



C’est presque devenu un rituel en Inde : chaque année à la même période, un État bat le record de plantation d’arbres en seulement quelques heures. L’année dernière, c’était l’État d’Uttar Pradesh qui avait planté près de 50 millions d’arbres en 24 heures avec l’aide de 800 000 volontaires, afin d’encourager la reforestation, battant déjà le précédent record. Et ce week-end, c’est donc plus de 66 millions d’arbres qui ont été plantés en 12 heures.




Un événement festif qui s’est déroulé dans près de 24 provinces du Madhya Pradesh, réunissant des citoyens de tous les âges et de toutes les classes sociales, aussi bien des étudiants que des femmes au foyer ou des politiques. Le chef du gouvernement de l’État, Shivraj Singh Chouhan – qui est à l’origine de cette initiative, s’est félicité du travail accompli en faveur de la reforestation dans un tweet :

 "En plantant des arbres, nous ne servons pas uniquement le Madhya Pradesh mais le monde entier."




Cet acte de reforestation géant a pour objectif d’éveiller les consciences sur la protection de l’environnement et de promouvoir le programme vert du gouvernement indien. Lors de la COP21, celui-ci s’est engagé à augmenter la reforestation à hauteur de 95 millions d’hectares d’ici 2030, grâce à un investissement de 6,2 milliards de dollars (5,4 milliards d’euros).

D’autres États du pays lui emboîtent ainsi le pas. Le Kerala par exemple, au sud, a planté 10 millions d’arbres en 24 heures le mois dernier. Et le Maharashtra, au centre-ouest, devrait en planter 40 millions cette année dans le cadre de cette campagne officielle de reforestation. Parallèlement, depuis dix ans, la pollution atmosphérique progresse fortement dans le pays au point de battre fréquemment les records d'"airpocalypse" de son voisin chinois. Et le pays de détenir le record mondial de décès liés aux maladies respiratoires en 2014. De quoi se presser en effet de planter des arbres pour absorber tout ce CO2.


www.experts-access.com

mardi 4 juillet 2017

Un projet vert !

Au Mexique, un architecte construit la première ville touristique entièrement écolo 

Bienvenue à Amaitlán, la première station balnéaire qui recyclera 100 % de ses déchets.


























Le Mexique est une grande destination touristique. Avec son patrimoine culturel incroyablement riche, ses plages infinies et ses paysages à couper le souffle, le pays ne manque de rien pour attirer le touriste.

Mais trop souvent, tourisme rime avec gaspillage de ressources et surconsommation. C’est ce qu’ont voulu éviter les fondateurs de la première ville touristique écoresponsable : Amaitlán.
Amaitlán, dont le nom signifie "la terre du repos" en nahuatl, la langue des Aztèques, est construite le long du littoral Pacifique du Mexique, dans l’État du Sinaloa. Grâce aux conditions météorologiques privilégiées de la zone, Amaitlán sera caractérisée par un mélange d’architecture tropicale et d’énergies renouvelables.
 De la gestion des déchets à la production électrique, tout a été pensé pour que les visiteurs et les habitants puissent mener une vie aussi écolo que confortable.

 C’est l’architecte et homme politique brésilien Jaime Lerner qui est à l’origine de cette idée. Avec ce projet de très grande ampleur, lancé il y a une dizaine d’années, cet ancien président de l’Union internationale des architectes souhaite montrer que l’on peut trouver un équilibre juste entre environnement et tourisme, des éléments que l’on a tendance à voir comme systématiquement en conflit.
Les aires résidentielles, les parcs, les hôtels, les écoles et les hôpitaux de la ville s’étendront sur plus de 2 000 hectares. Tous ces établissements devraient permettre la création de plus de 370 emplois. Grâce à sa planification soigneuse, Amaitlán sera en capacité de réutiliser ses eaux usées et de recycler 100 % de ses ordures.


www.experts-access.com

lundi 3 juillet 2017

Un job de rêve !

Vétérinaire dublinois recherche câlineur de chats professionnel

Amoureux des chats, ce job est fait pour vous.



Une clinique vétérinaire à Dublin, en Irlande, vient de publier une offre d'emploi qui va en intéresser plus d'un. Vétérinaire ? Toiletteur ? Secrétaire ? Loin de là : câlineur de chats professionnel.

Être payé pour chouchouter de mignonnes boules de poils toute la journée, qui dit mieux ? La médaille de l'offre d'emploi du mois devrait être décernée à la "Just Cats Veterinary Clinic".
Située à Dublin, cette clinique vétérinaire réservée aux chats a récemment partagé une offre d'emploi pour le moins surprenante. Elle recherche un câlineur de chats professionnel, prêt à apporter aux pensionnaires tout l'amour dont ils ont besoin. Très vite, l'annonce a fait le buzz.
"Vous avez naturellement la chattitude ? Vous avez compté les chatons avant de vous endormir ? Vous nourrissez les chats errants de votre quartier ? Caresser les chats vous réchauffe le cœur et vous émeut ? Si vous répondez "oui" à certaines de ces questions, que diriez-vous de travailler avec des chats à temps plein ?", présente la clinique sur sa page Facebook.

Mais attention, l'emploi n'est pas à la portée du premier venu. Les qualités requises sont nombreuses : "le candidat idéal doit avoir les mains douces et être capable de caresser les chats avec délicatesse et ce pendant un long moment. Il faudra leur parler tendrement, voire murmurer, afin de calmer les nerfs de certains d'entre eux. Une capacité à comprendre différents types de ronronnement est un atout supplémentaire", peut-on lire sur l'annonce.
Vous pensez à une blague ? Nous avons vérifié, l'offre d'emploi est très sérieuse. Contactée par téléphone, la clinique a ajouté qu'une formation d'infirmière serait un plus mais que ce n'est en rien une obligation.

À vos CV !