vendredi 30 septembre 2016

2.000 dollars de prime pour inciter ses salariés à prendre des vacances

2.000 dollars de prime pour inciter ses salariés à prendre des vacances

Mark Douglas, le patron de SteelHouse, une PME californienne, ne supportait pas que ses salariés ne prennent pas les congés auxquels ils avaient droit. D'où l'idée de verser une prime uniquement à ceux qui partent en vacances.


En juin dernier, Mark Douglas, le patron de SteelHouse, une société américaine spécialisée dans le marketing digital qui emploie 250 salariés, a reçu le titre de jeune entrepreneur de l'année dans la région de Los Angeles. Décerné par le cabinet Ernst and Young (EY), ce prix ne récompensait pas seulement les performances économiques de SteelHouse qui a multiplié par trois ses revenus (130 millions de dollars), "la plus forte croissance dans la publicité", selon EY.

Pour justifier son choix, le jury avait également tenu à souligner que ce jeune entrepreneur "s'était engagé à créer une culture d'entreprise qui met la priorité sur l'individu et l'enrichissement personnel". De fait, les salariés de cette entreprise ont de la chance. Et ils le reconnaissent. Sur le site Glassdoor, qui récolte les avis d'employés sur leurs employeurs, la société obtient une note de 4,6/5, soit plus que Google (4,4/5) ou Facebook (4,5). Et bon nombre des avis récoltés par le célèbre site évoquent une spécificité propre à l'entreprise: une prime de 2.000 dollars pour partir en vacances. Une politique mise en place en 2011 alors même que SteelHouse avait instauré le principe des congés illimités dès sa création un an plus tôt.

Les Américains prennent la moitié de leurs congés payés


La création d'une telle gratification surprendra sans doute bon nombre de salariés français. Mais le patron n'a pas trouvé mieux pour inciter ses salariés à prendre des vacances. Car ces derniers sont à l'image de l'ensemble des Américains, qui hésitent à profiter pleinement de leurs congés payés. Selon un sondage de l'US Travel Association's Project Time Off, 55% des salariés américains n'épuisent qu'une partie de leurs droits en la matière. En 2014, un autre sondage commandé par le cabinet Glassdoor montrait que les salariés américains prenaient, en moyenne, la moitié de leurs congés payés.
Mais pourquoi les travailleurs de l'autre côté de l'Atlantique ne partent-ils pas en vacances? Essentiellement parce qu'ils ont peur, soit de rater une opportunité de carrière pendant qu'ils sont à la plage, soit tout simplement de perdre leur emploi.

Les billets d'avion remboursés 24 heures après leur achat

Voilà pourquoi Mark Douglas n'a rien trouvé de mieux que d'inciter financièrement ses salariés à partir en vacances. La prime de 2.000 dollars qu'il a instaurée ne leur est versée que s'ils partent réellement. "C'est une chose de dire 'vous avez trois semaines de congés payés'. Cela en est une autre que de dire 'vous avez de l'argent et si vous ne partez pas et ne dépensez ainsi pas cet argent, il est définitivement perdu'" explique Mark Douglas à Business Insider. Car des salariés sont venus le voir lui assurant qu'ils n'avaient pas besoin de vacances tout en voulant toucher quand même 2.000 dollars. Refus catégorique. "Je veux que vous partiez quelque part et que vous vous amusiez", leur a-t-il répondu.

Le patron assure au site américain que ses salariés sont remboursés 24 heures après avoir réservé leurs billets d'avion. Et s'ils ne peuvent se permettre de payer leur billet, l'entreprise leur permet même de régler la facture avec la carte de crédit de la société.
Inspirer les employés

Selon Mark Douglas, cette très généreuse politique a porté ses fruits. Ses salariés n'ont aucune envie de chercher un emploi dans une autre entreprise. Ces trois dernières années, seulement cinq personnes ont démissionné, dont trois pour des raisons indépendantes de leur travail.
Le patron de SteelHouse explique à Business Insider qu'il s'est inspiré de ses précédentes expériences personnelles pour mettre en place cette prime. Et il est bien conscient qu'une part importante de ses salariés sont des jeunes de moins de 30 ans qui seront un jour des chefs d'entreprise. Il espère ainsi que, le temps venu, eux aussi s'inspireront de son management.

www.experts-powerpoint.com

jeudi 29 septembre 2016

Google et Montélimar fêteront ensemble la sortie d’Android Nougat

Google et Montélimar fêteront ensemble la sortie d’Android Nougat

CONFISERIE Une statue du personnage vert représentant le système d’exploitation sera inaugurée le 21 septembre sur la place de l’Hôtel de ville…



Cela pourrait ressembler à une plaisanterie, mais c’est peut-être le coup de com’le plus improbable de l’année qu’a réussi la ville de Montélimar. Le 21 septembre prochain, Google viendra fêter le lancement de la nouvelle version de son système d’exploitation mobile Android devant la mairie de la commune drômoise. Pourquoi ? Parce que chaque nouvelle version de l’OS de Google porte un nom de friandise, au fil de l’alphabet, et cette fois, la firme américaine devait trouver un nom commençant par N. Le 30 juin était donc annoncé le futur Android Nougat. Et qui dit nougat dit Montélimar, n’a pas manqué de rappeler la mairie de la ville.

Net raconte comment la capitale du nougat a convaincu Google de lancer officiellement son OS depuis Montélimar. Le maire Franck Reynier et son cabinet ont envoyé le jour même une boîte de confiseries locales au PDG de Google, tandis qu’un contact était pris avec la filiale française de l’entreprise. Après un mois et demi de négociations, l’annonce arrive depuis Moutain View en Californie, siège du géant américain : c’est ok, Android Nougat sera présenté le 21 septembre dans l’après-midi sur la place de l’Hôtel de ville. Bugdroid installé de manière permanente devant la mairie

Mais l’information la plus importante dans cette histoire, c’est l’inauguration prévue ce jour-là d’une statue permanente de « Bugdroid », le robot vert qui représente le système Android. Il a une valeur sentimentale pour Google : à chaque nouvelle version de l’OS, une nouvelle statue est inaugurée à Moutain View, avec la friandise qui a donné son nom à la mise à jour.

Le Bugdroid surplombant du nougat sera le premier à sortir du siège de Google, alors qu’il a déjà été inauguré le 30 juin en Californie. Ne soyez donc pas étonnés quand la première capitalisation boursière mondiale parlera de Montélimar sur tous les réseaux sociaux le 21 septembre prochain.
www.experts-powerpoint.com

mardi 27 septembre 2016

Un Anglais de 33 ans a voulu faire une farce à sa femme... en la vendant sur eBay !

Un Anglais de 33 ans a voulu faire une farce à sa femme... en la vendant sur eBay !

Quand le site a retiré l’annonce, les enchères s’élevaient à plusieurs milliers d'euros.

Il met son épouse aux enchères, on lui propose une petite fortune !

Simon et Leandra O'Kane, parents de 2 enfants habitant à Wakefield, en Angleterre, se sont disputés mercredi soir aux alentours de 22 heures. Le mari prétendait qu'il se sentait mal mais voulait aller à la salle de sport. Sa femme lui a répondu que "s’il pouvait aller à la salle, il ne méritait pas (sa) sympathie". Vexé, il a immédiatement songé : "Ok, toi je vais te mettre en vente".

Il a donc placé une annonce sur le site d'enchères en ligne eBay, rapporte le Daily Mail. Intitulée "Épouse usagée", elle proposait Leandra O'Kane à la vente, en précisant notamment qu'elle était "d'occasion". L'annonce a eu tant de succès qu'en deux jours, les enchères avaient atteint 65 888 livres sterling, soit environ 77 000 euros.

"Pas un mauvais modèle"

"Carrosserie et peinture encore en bon état", "quelques compétences en cuisine", "pas un mauvais modèle pour l'année"... L'ingénieur en télécommunications n'a rien mis de côté pour vendre sa femme comme on vend une vieille voiture. L'intéressé a déclaré au Daily Mail qu'elle était "absolument furieuse", et que "tous (ses) collègues se tordaient de rire" après avoir vu l'annonce.
Les amis de Simon, habitué aux frasques de ce farceur invétéré, ont joué le jeu en demandant des précisions. Un internaute a même essayé d'échanger la femme de 27 ans contre un chameau, tandis qu'un autre souhaitait connaître son poids pour savoir combien de bacon il pourrait en retirer.

Une vengeance calculée

Leandra répond usuellement à ces petites blagues en se rendant à la salle de sport pour se ficher de Simon devant ses amis. Et de l'aveu du mari, ces derniers "prennent son parti". "Ses gros bras de copains sont pétrifiés face à moi et à mes 1m70", s'amuse son épouse.

Mais cette fois-ci, elle a trouvé un autre moyen de se venger en utilisant la "carte de crédit" du farceur. "Je devais avoir un sac Mulberry pour Noël, explique-t-elle au Daily Mail, mais je n’attendrai pas aussi longtemps : je l’aurai pour mon anniversaire en septembre".

www.experts-powerpoint.com

jeudi 8 septembre 2016

Après Pokémon Go, Super Mario débarque dans vos iphones !

Après Pokémon Go, Super Mario débarque dans vos iphones !

Arrêtez-tout, Super Marion s'invite dans vos iphones ! Alors que Pokémon Go est de lion l'application de l'été, Apple compte bien vous offrir le plombier le plus célèbre du monde sur un plateau. Explications.


Vous le savez, le nouvel iphone ne devrait pas tarder à être commercialisé. Hier, la fameuse Keynote visant à présenter le nouveau bébé de la marque a accueilli Shigeru Miyamoto, le créateur du jeu. Il n'aura pas fallu longtemps pour que l'annonce ne fasse le tour du monde, répondant aux attentes de milliers de fans. Oui, Super Mario sera accessible à quiconque possède un iphone ou un ipad et ce, dès décembre 2016. Après la fureur Pokémon Go, ce n'est pas demain la veille que nous allons lever le nez de nos écrans.

Avant toute chose, sachez que la version du jeu qui sera disponible sur itunes ne sera pas aussi devleoppée que celle offerte par la Nintendo 64 par le passé : Dans « Super Mario Run », Mario se contentera de courir et notre boulot, ce sera de la faire sauter pour récupérer les fameuses pièces - une version basique, en somme. Après, il faut bien commencer quelque part. Patience, cette nouveauté sera à tester dès la fin de l'année. Et en attendant, jouez à Mario Kart ! Il paraît que vous n'en serez que de meilleurs conducteurs.


www.experts-powerpoint.com

mercredi 7 septembre 2016

A 70 ans, cet Américain a préféré la prison à sa vie conjugale

A 70 ans, cet Américain a préféré la prison à sa vie conjugale

Insolite : à 70 ans, cet Américain a préféré la prison à sa vie conjugale Après s'être fait remettre près de 3 000 dollars en liquide, il n'a pas pris la fuite mais s'est assis dans l'agence, en attendant d'être interpellé.



Un Américain du Kansas a braqué une banque afin d'être envoyé en prison et échapper ainsi à sa femme, selon une plainte déposée mardi devant un tribunal de cet Etat du centre des Etats-Unis.

"Je préfère encore être en prison plutôt qu'à la maison", a déclaré Lawrence Ripple à son épouse Remedios, juste après qu'une dispute les eut opposés vendredi 2 septembre. L'homme de 70 ans s'est donc présenté dans une agence bancaire de Kansas City, où il a fait passer au guichet une note mentionnant qu'il portait une arme et qu'il exigeait le contenu de la caisse.

Il attend la police dans la banque


Après s'être fait remettre près de 3 000 dollars en liquide, il n'a pas pris la fuite mais s'est assis dans l'agence, en attendant d'être interpellé. Il a expliqué aux policiers ne plus supporter la cohabitation avec son épouse. L'argent volé a été rendu à la banque et M. Ripple, comme il le souhaitait, a été écroué.


www.experts-powerpoint.com

mardi 6 septembre 2016

Pour plus de productivité, il faudrait offrir de la pizza à ses employés !

Pour plus de productivité, il faudrait offrir de la pizza à ses employés !

C'est l'étude surprenante du jour ! En effet, patrons, si vous voulez plus de productivité de la part de vos employés, il suffirait de leur offrir des pizzas...


Une étude aux résultats pour le moins inattendus. Oui, un patron offrant de la pizza à ses employé boosterait leur productivité selon Dan Ariely, professeur de psychologie et d'économie comportementale à l'université de Duke aux Etats-Unis. Rien à voir avec cette prime de drogue donnée par un patron à ses employés... Pour arriver à ces résultats, le chercheur a réparti les employés de l'entreprise Intel en trois groupes. Le premier groupe s'est vu offrir un bonus en liquide (de 30 dollars environ) à la fin de la semaine pour récompenser son travail. Le deuxième groupe a été lui couvert de compliments et d'encouragements. Quant au troisième, il a eu droit à des pizzas livrées à domicile tous les soirs...

Résultat, c'est la pizza qui a motivé le plus les troupes ! De 6,7% plus exactement. C'est ensuite le groupe à compliments qui s'est montré le plus productif avec 6,6% en plus. En dernier, on retrouve avec surprise le groupe à qui on a promis un bonus en cash, avec seulement 4,9% d'augmentation. Etonnant, non ? Comme quoi, les petites attentions au travail sont à privilégier ! Sachez d'ailleurs que le distributeur à pizzas existe désormais... Etes-vous surpris par ces résultats ?





www.experts-powerpoint.com

lundi 5 septembre 2016

Le design insolite de la plus haute tour de Thaïlande

Le design insolite de la plus haute tour de Thaïlande

La MahaNakhon Tower a été inaugurée cette semaine. Si elle a gagné le titre de plus haute tour du pays, c'est surtout son style qui est remarquable.


La plus haute tour de Thaïlande a été inaugurée à la fin du mois d'août. La MahaNakhon Tower, qui mesure 314 mètres, trône dans le quartier des affaires de Silom à Bangkok. Ses 77 étages abritent des appartements de luxe et un hôtel. Mais également des bars, des restaurants et des magasins.

Les premiers plans ont été déposés en 2009 par le cabinet d'architecture néerlandais Rem Koolhaas. Il aura fallu 7 ans et un nouveau cabinet, Büro Ole Scheeren, pour terminer le projet. L'entreprise a fait équipe avec un promoteur immobilier thaïlandais, PACE Development. Le bâtiment aura coûté 18 milliards de baths, soit 466 millions d'euros.


Une tour qui sera rapidement détrônée

Mais cette tour sera rapidement détrônée par la Super Tower qui verra le jour en 2019. En effet, celle-ci devrait atteindre 615 mètres de haut. Pour autant, la MahaNakhon va garder une spécificité bien à elle: son look. Elle ressemble en effet à une image pixélisée. À trois endroits de la tour, en haut, au milieu et en bas, il semble manquer des morceaux, comme si la tour était désagrégée.

Pour l'inauguration, un impressionnant spectacle de son et lumière a d'ailleurs été projeté, se servant de cette architecture atypique.



www.experts-powerpoint.com

dimanche 4 septembre 2016

Microsoft met de l’intelligence dans les réfrigérateurs

Microsoft met de l’intelligence dans les réfrigérateurs

L’éditeur américain de logiciels s’associe au constructeur allemand Liebherr pour concevoir des modules capables de rendre les réfrigérateurs intelligents.


Si les frigos connectés commencent à arriver sur le marché, comme celui annoncé par LG au salon IFA 2016 de Berlin, ils manquent encore cruellement d’intelligence. Fort de ce constat, Microsoft a décidé de s’associer avec le constructeur allemand Liebherr afin de concevoir des modules connectés à Internet et pouvant par exemple reconnaître les denrées. Ce partenariat a été lancé initialement fin avril pour des applications médicales mais vise désormais un usage plus grand public.

Cette collaboration a débouché sur la réalisation d'un prototype baptisé "SmartDeviceBox", un module de communication qui s'intègre aux réfrigérateurs et congélateurs de Liebherr, explique Microsoft sur un de ses blogs. Le module permet à ces appareils électroménagers de se connecter à internet, mais également de voir et d'inventorier leur contenu grâce à un système de caméra couplé avec des technologies de reconnaissance automatique des objets.

Le système ne se contente ainsi pas de capturer des images à regarder, il "reconnaît aussi des aliments individuels à l'intérieur du réfrigérateur. Les informations sont envoyées automatiquement sur une liste" inventoriant le contenu du réfrigérateur qui peut être consultée de n'importe où par le consommateur, détaille Microsoft, qui a conçu un nouveau système de traitement des images capable d'apprendre à détecter des produits alimentaires spécifiques à l'intérieur du réfrigérateur.

Le réfrigérateur apprend à reconnaitre les objets

A partir d'une banque d'images, les ingénieurs ont appris au système à reconnaître toute une série d'objets comme des cartons de lait, des bouteilles de ketchup, des pots de cornichons... Ensuite, quand le système reçoit une image provenant des caméras à l'intérieur du réfrigérateur, il est capable de détecter la présence du type d'aliments ou de contenant qu'on lui a montré durant son apprentissage.

Microsoft souligne que, s'il s'agit pour l'instant toujours d'un prototype, les technologies utilisées sont déjà très puissantes et se développent rapidement: "Liebherr et Microsoft améliorent activement ces technologies pour transformer la nouvelle génération de réfrigérateurs en appareils intelligents, qui ne se contentent pas de garder votre nourriture au frais, mais vous aident de manière interactive à gérer vos denrées alimentaires".

www.experts-powerpoint.com

jeudi 1 septembre 2016

Et si une semaine de 4 jours de travail était meilleure pour la santé ?

Et si une semaine de 4 jours de travail était meilleure pour la santé ?

Travailler quatre jours par semaine serait meilleur pour la santé


"Je ne veux pas travailler, je ne veux pas déjeuner...", vous connaissez cette chanson de Pink Martini ? Tout le monde la chante au moins une fois dans sa semaine parce que cinq jours de travail, c'est long. Or, et si quatre jours suffisaient ?

En ce jour de rentrée, tout le monde se voit obligé de dire adieu aux vacances. Il y a ceux qui retournent à l'école, certes, mais il y a aussi ceux qui reprennent le chemin du travail (et qui perdent leur temps dans les bouchons). C'est reparti pour 5 jours de galère et forcément,t on a du mal à sauter de joie. Or, il semblerait que quatre jours de travail soient beaucoup plus bénéfiques à notre santé. Alex Williams (un sociologue anglais) s'est penché sur la question et a même publié un article qui devrait vous plaire : « Comment le week-end de 3 jours peut-il sauver le monde (et nous aussi) » sur le site The Conversation.


D'abord, sachez que la semaine de quatre jours à un effet bénéfique sur l'environnement. Pourquoi ? Parce que moins on travaille, moins on consomme de l'énergie. Essence ou électricité, les économies sont considérables et ça, même le Daily Mail le dit : « Si les Américains travaillaient sur le même rythme que leurs homologues européens, ils seraient capables de réduire leur consommation en énergie de près de 20%. », peut-on lire. Si l'on se penche sur le trajet quotidien que chacun effectue tous les jours pour se rendre au travail (métro et cie), il est indéniable que la suppression d'un jour de travail ferait des économies considérables et ça, c'est très bon pour l'environnement. Sur le plan humain, les chercheurs de l'Université de l'Ohio ont étudié 7 500 personnes âgées de plus de 32 ans et en sont venus à une conclusion qui n'est pas si surprenante : "Travailler plus de 60 heures par semaine triplait le risque d’attaques cardiaques, de cancers, de diabètes et d’arthroses", explique le démotivateur. Notez que 72 % des personnes interrogés travaillent 60 heures par semaine...clairement, il faut un retour à la semaine de quatre jours.
www.experts-powerpoint.com