mercredi 30 septembre 2015

Un pont en verre suspendu à 180 mètres du sol !

Un pont en verre suspendu à 180 mètres du sol !

Rien qu'à lire ce titre vous pourriez avoir de sérieux vertiges. En Chine, un pont en bois a été remplacé par un pont suspendu en verre, forçant les touristes à marcher à plus de 180 mètres du sol.

pont en verre

À vos selfies ! 300 mètres de long et suspendu à 180 mètres du sol, voici les mensurations d'un pont qui vont vous faire pâlir. En Chine, dans le parc national de Shiniuzhai, un pont en bois a été récemment remplacé par un pont en verre. Après un premier essai durant lequel seule une partie du pont a été remplacée par du verre, désormais, ce sont 300 mètres de plaques de verre qui sont suspendues à 180 mètres du sol et qui relient les deux côtés du parc. Si le verre est plutôt fin, 2,5 centimètres, il est 25 fois plus résistant qu'un verre classique et repose sur "une structure en métal qui est très solide et dense, donc même si le verre casse, les touristes ne tomberont pas". Pas très rassurant !

pont en verre

"Le pont que l'on a construit tiendra même si les touristes sautent dessus" a affirmé un travailleur qui a participé à la construction du pont. Dans quelques mois, un autre pont va être construit, à 300 kilomètres de là, toujours en Chine. Ses dimensions ? 430 mètres de long et suspendu à 300 mètres du sol, soit le pont le plus long et haut du monde.

pont en verre



www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

UN HÔTEL POUR VIVRE COMME UN HOBBIT

UN HÔTEL POUR VIVRE COMME UN HOBBIT

Fans du Seigneur des Anneaux, vous avez toujours rêvé de vivre une expérience en mode hobbit mais en évitant, si possible, de croiser les Teletubbies ? Alors notre hôtel insolite du jour est juste fait pour vous : situé dans le South Dakota, le Hobbit Treehouse est 100% inspiré de l’univers de Frodon Sacquet. Perché dans les arbres, l’établissement en question offre une ambiance digne des chaumières rondes de la Comté.

BIENVENUE AU TREEHOUSE


UNE NUIT DANS LES PANTOUFLES DE FRODON SACQUET

UNE EXPÉRIENCE 100% HOBBIT

UNE CABANE QUI A TOUT LE LUXE D'UN HÔTEL 5 ÉTOILES

Gordon Mack est Américain et surtout, un très grand fan du Seigneur des Anneaux. Du coup, quand cet heureux propriétaire de gîtes décide de construire une dépendance à sa vaste demeure, il joint ses diverses passions et s’inspire directement de l’univers de la célèbre saga de J.R.R. Tolkien. Accro au bâtiment et à la déco, Gordon Mack a en effet fait sortir de terre une maisonnée 100% hobbit perchée dans les arbres et qui charmera indéniablement les amateurs du genre.

Hobbit life

Portes et fenêtres rondes, ambiance bois et verdure et surtout détails directement inspirés des livres (signes en langage elfique, masque porté par Soron…), Gordon Mack n’a rien laissé au hasard et a pensé à tout pour faire vivre à ses clients une expérience hobbit de A à Z – chaussons en forme de pieds poilus à l’appui. Pour les intéressés, le Hobbit Treehouse se situe dans la région boisée des Black Hills dans le South Dakota (USA). Autant dire pas la porte à côté mais au moins, cet établissement pas comme les autres offre sans conteste du dépaysement.  

www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

lundi 28 septembre 2015

Des chercheurs montrent qu’il est possible de communiquer par "télépathie" via Internet

Des chercheurs montrent qu’il est possible de communiquer par "télépathie" via Internet

C’est une expérience étonnante, la première du genre, qui a été menée par une équipe de chercheurs de l’université de l’état de Washington. Ils ont réussi à connecter deux cerveaux humains reliés par Internet, le premier arrivant à deviner ce que l’autre avait en tête.

télépathie

"Nous présentons ce qui est à notre connaissance la première démonstration qu’une interface de cerveau à cerveau non invasive peut être utilisée pour permettre à un être humain de deviner ce qu’un autre être humain a à l’esprit". Les premiers mots du papier scientifique d’Andrea Stocco et de son équipe en imposent.

Et si ce chercheur de l’université de l'état de Washington se garde bien d’employer le terme "télépathie" pour qualifier son étonnante expérience, il est difficile de ne pas faire le rapprochement. Car grâce à un dispositif très complexe et à la magie de l’Internet, Stucco et son équipe sont bel et bien parvenus à faire communiquer des individus situés à plus d’un kilomètre l’un de l’autre… par la force de leur pensée.

Une expérience complexe

Leur expérience a consisté en une suite de questions réponses, inspirée par le célèbre jeu des 20 questions. Par le truchement d’un écran tactile, un "enquêteur" devait poser une série de questions simples –auxquelles on peut répondre par un oui ou un non- à un cobaye « interrogé ». Celui-ci, muni d’un casque à électrodes capable de capter son activité cérébrale, devait quant à lui penser à la réponse « oui » ou à la réponse « non », en se concentrant sur une lampe qui correspondait à son choix.

La réponse était ensuite transférée par Internet à l’enquêteur, lui-même muni d’un casque un peu barbare : un appareil de stimulation magnétique transcranienne (TMS). Celui-ci stimulait de façon différente son cortex cérébral en fonction de la réponse. En cas de « non », rien ne se passait. Mais si l’interrogé avait répondu « oui », le TMS impulsait alors au cerveau de "l’enquêteur" une vibration suffisante pour qu’il perçoive ce que l’on appelle un « phosphène », une sensation d’apercevoir une tâche de lumière dans son champ visuel.

télépathie 
Résultat : au bout d’une dizaine de questions de ce type, l’enquêteur parvenait la plupart du temps à deviner ce à quoi pensait l’autre individu, sans avoir communiqué autrement que par l’esprit. Stocco et son équipe expliquent que ses enquêteurs ont trouvé les bonnes réponses dans 72 % des cas. Un excellent score.

Pour nos chercheurs, une telle interface de "cerveau à cerveau" pourrait avoir de nombreuses applications à l’avenir. Ils imaginent notamment ce qu’ils appellent le « tutorat de cerveau » : un individu au cortex sain pourrait par exemple envoyer des signaux cérébraux à un cerveau malade, afin de l’aider à guérir. Des perspectives vertigineuses à la limite de la… science-fiction.

Source : PlosOne


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

Des « beaux gosses » à louer pour pleurer avec soi et sécher ses larmes sur son lieu de travail

Des « beaux gosses » à louer pour pleurer avec soi et sécher ses larmes sur son lieu de travail

TOKYO – Un service d’un genre nouveau a fait son apparition au Japon puisqu’il est désormais possible de louer les services de « beaux gosses » venant pleurer avec soi et ses collègues. Une fois « le gros chagrin » évacué, le jeune homme sèche les larmes, au sens propre du terme…

beaux gosses

Concrètement ce service baptisé Ikemeso propose sur son site un catalogue de jeunes hommes sélectionnés pour leur physique et acceptant contre rémunération de se rendre dans des bureaux et autres lieux de travail pour consoler des employées, craquant à cause du stress.

Les jeunes hommes qui sont présentés comme des « thérapeutes des pleurs » (« therapeutic crying » en anglais) diplômés de l’Association nationale des pleurs de gratitude (oui…), sont payés pour pleurer avec soi et si besoin est, en montrant une vidéo triste. Sa prestation prévoit ensuite de sécher les larmes coulant sur les joues, rapporte RocketNews24.

Pour s’inscrire, il suffit de rentrer ses coordonnées sur le site de Ikemeso et l’un des employés de l’entreprise s’occupe de mettre en relation le « thérapeute des pleurs » et la salarié attristée…

Le prix minimal de ce service est de 7 900 yen (soit environ 59 euros). Il n’est pour le moment uniquement disponible dans la région de Kantō. On ignore ce qui se passe une fois la prestation de séchage de larmes terminée… Se sent-on réellement mieux ?

Photo : Ikemeso-office.com



www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

mercredi 23 septembre 2015

Une cuillère qui permet de prendre des selfies!

Une cuillère qui permet de prendre des selfies!

selfies

L'invention idéale pour se prendre en photo en train de manger ses céréales. Totalement loufoque et inutile. Et, probablement un joli canular publicitaire.

Info ou intox ? La marque Cinnamon Toast Crunch s'est offert un joli coup de pub avec sa vidéo vantant les mérites de la cuillère à selfie. Une jeune femme blonde, ongles blancs rutilants, air évaporé, y déballe une perche à selfie tout ce qu'il y a de plus classique. Sauf qu'elle l'emboîte au bout de sa cuillère, plongeant celle-ci avec délices dans son bol

 selfies



"Tout le monde aime prendre son bol de Cinnamon Toast Crunch, vante une voix off. Mais si vous ne le postez pas sur les réseaux sociaux, est-ce vraiment arrivé ? Problème résolu ! Voici la cuillère à selfie pour Cinnamon Toast Crunch. Oui, c'est une perche à selfie, avec une cuillère au bout. Finis, les jours où vous mangez un délicieux petit-déjeuner sans que vos amis ne soient au courant. Alors pourquoi choisir entre manger et poster sur internet ? Avec la cuillère à selfie, vous pouvez faire les deux… en un temps record. »

 selfies

Clic clac Kodak, la photo est prise. On y voit la demoiselle, l'air extasié, croquer ses céréales, forcément croustillantes à souhait. L'intérêt ? Aucun. Comme la plupart des selfies, direz-vous. Mais là, le néant confine au non sense cher aux Monty Python. Question cruciale : pourra-t-on m'offrir le cadeau de mes rêves à Noël ? Pas sûr. Une journaliste de Yahoo Food affirme l'avoir testé. Problème : le site de la marque indique que la cuillère 2.0, qui n'existe qu'en couleur violette, de 70 cm, est déjà épuisée. L'art de faire parler de soi, en surfant sur l'air du temps…


 selfies


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

Un Bar à Nutella ? Sortez les cuillères !!!

Un Bar à Nutella ? Sortez les cuillères !!!

Vous en avez souvent rêvé sans jamais avoir pu y mettre les pieds ? Nutella vous a entendu… Du moins, il a entendu les Brésiliens !

ferrero

 Un bar à Nutella a ouvert ses portes dans un grand centre commercial de Sao Paulo ; et quand la marque de la célèbre pâte à tartiner s’y met, elle ne fait pas les choses à moitié ! On peut y retrouver les couleurs, mais également un design reprenant les code du célèbre pot de la marque… Le tout pour vous plonger dans une atmosphère 100% Nutella ! Qu’est-ce qu’on peut y déguster ? Des crêpes, des viennoiseries, du pain… au Nutella bien sûr ! La marque présente dans la plupart des foyers souffre pourtant d’un manque de proximité avec ses consommateurs. Avec ce Bar à Nutella, elle entend bien se rapprocher des amoureux de la pâte à tartiner.

ferrero

ferrero

ferrero

ferrero


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

lundi 21 septembre 2015

LE PARAPLUIE POUR ACCROS AU SMARTPHONE

LE PARAPLUIE POUR ACCROS AU SMARTPHONE

Avez-vous déjà essayé d’envoyer un SMS ou de consulter votre fil actu Facebook sous une averse avec un banal parapluie ? La chose n’est pas aisée. Tenir son parapluie d’une main, utiliser son smartphone de l’autre en évitant les gouttes… Un vrai travail de pro. Ces vulgaires nuisances météorologiques ne devraient plus incommoder l’homme en 2015 !

SMARTPHONE

Heureusement, des designers coréens se sont penchés sur ce problème insoutenable. Et ils ont trouvé une solution ! Elle s’appelle Phone-brella, et elle est toute bête. Les designers ont simplement changé le manche du parapluie. Hé oui… La technologie n’a pas forcément réponse à tout ! Le manche en plastique s’adapte désormais à notre poignet, et s’enfile comme un bracelet. Grâce à cela, le parapluie tient tout seul, et est orienté de façon à protéger au mieux l’accro au smartphone des vilaines gouttes de pluie. Magie : l’heureux détenteur du phonebrella peut avoir les deux mains libre pour utiliser son téléphone sans encombre

 SMARTPHONE

Cette invention toute bête a valu aux créateurs un « Red Dot Design Award » qui distingue les produits « les plus innovants de notre siècle ». Depuis un peu plus de soixante ans, le Red Dot a été donné à quelques 7400 produits. Le jury du Red Dot Design Awar n’est pas avare en récompenses… Ceci explique peut-être cela. Et comme si éviter la pluie en gardant le privilège de disliker les actualités facebook de ses amis ne suffisait pas, le Phone-brella semble être une arme redoutable pour faire des rencontres. Il vous permettra, pourquoi pas, de trouver enfin l’âme sœur. Aimer est plus fort que tout, même pour les accros au mobile… Je vous laisse donc admirer cette pub qui saura (J’en suis certain !) convaincre les plus cyniques et les plus sceptiques d’entre vous.

www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

dimanche 20 septembre 2015

Louez une mamie pour vous faire la cuisine

Louez une mamie pour vous faire la cuisine

Rien ne vaut les bons petits plats de grand-mère ! À Paris, la start-up Lou Papé propose un service de chefs à domicile dont les prestations sont réalisées par des retraités et des seniors, hommes et femmes.

mamie

Nostalgie, quand tu nous tiens… Alizé Delbès, jeune Nîmoise de 27 ans installée à Paris depuis six ans, garde un merveilleux souvenir des saveurs de son enfance et des bons petits plats mitonnés par ses grands-mères : « Ce sont toutes deux d’excellentes cuisinières, qui m’ont donné le goût de bien manger et des bons produits, confie la jeune femme. Les voir tellement aimer cuisiner, à la fois pour nous faire plaisir et aussi pour s’occuper, c’est ça qui m’a donné l’idée de créer Lou Papé. »

Échange et partage

Lou Papé signifie « le grand-père » en occitan. Alizé Delbès a créé son entreprise individuelle début 2015 après avoir travaillé trois années dans l’événementiel. Elle a démarré son activité au printemps, frustrée de ne pouvoir retrouver l’authenticité de la cuisine familiale dans les restaurants parisiens : « On n’est pas au contact de celui qui a préparé à manger, il n’y a pas vraiment d’échange ni de partage. Or s’il y a un domaine où ces choses-là sont très importantes, c’est bien la cuisine… »
mamieAlizée Delbès a démarré cette année l'activité de sa start-up Lou Papé.

Comment ça marche ?

Sur le site internet de Lou Papé (loupape.com), on choisit le chef et son menu parmi une liste : « Sur les fiches, l’accent est mis sur la personnalité de chaque cuisinier. » On indique ensuite le nombre de convives, le jour et l’horaire souhaités, avant de régler la prestation en ligne, via une interface sécurisée. Lou Papé vérifie la disponibilité du chef et confirme. Le jour J, le ou la chef arrive avec les ingrédients, environ trois heures avant le service et s’occupe de tout, y compris de ranger la cuisine avant de partir. Pour l’instant, Lou Papé ne couvre que Paris. « Mais il n’est pas exclu qu’on s’étende à d’autres grandes villes en France. »

mamie(Photo : Munchies/DR)

Combien ça coûte ?

Le tarif est affiché sur le site internet, sur les fiches des chefs, au-dessus du menu proposé. Le dîner proposé par Béatrice, par exemple, est à 35 € par personne, celui de Catherine à 40 €, celui de Jean-Jacques à 42 €. Quant à Jean-Jack, spécialisé en pâtisseries gourmandes, il peut réaliser un goûter à 12 €. Bon à savoir : Lou Papé ayant l’agrément « services à la personne », on peut bénéficier de 50 % de crédit d’impôt sur le montant de la prestation.

  mamie(Photo : Munchies/DR)

Qui sont les chefs cuisiniers ?

« La plupart du temps, ce sont des personnes qui n’ont jamais travaillé dans la restauration, qui viennent d’un tout autre univers professionnel, mais qui adorent cuisiner et ont décidé de se consacrer à leur passion une fois à la retraite », indique la créatrice de Lou Papé. Il n’y a pour l’instant que quatre chefs sur le site internet, deux hommes et deux femmes, âgés de 58 à à 60 ans. Mais Alizé Delbès est en train d’étoffer sa brigade et espère pouvoir proposer les services d’une dizaine de cuisiniers d’ici la fin de l’année.

  mamieDe gauche à droite et de bas en haut : Jean-Jack, Béatrice, Catherine et Jean-Jacques, les quatre chefs seniors de Lou Papé. (Photos : DR)

Autoentrepreneurs

Elle rencontre personnellement tous les chefs et goûte leur cuisine, bien évidemment. « Je m’assure que le concept leur correspond et les intéresse, explique Alizé Delbès. Après, ils travaillent pour Lou Papé en tant qu’autoentrepreneurs, chacun garde son statut d’indépendant. »

 Elle reconnaît bénéficier de l’engouement pour cette nouvelle économie du partage et de l’échange sur internet. « Les chefs qui sont inscrits sur le site sont des passionnés, très motivés. Ils apprécient cette nouvelle activité à la retraite et je noue une belle relation avec eux… Un peu comme si c’était mes grands-parents ! »

mamie (Photo : Fotolia)

www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

jeudi 17 septembre 2015

Après les food-trucks, voici les camions à sieste !

Après les food-trucks, voici les camions à sieste !

La folie des camions à thèmes ne s'arrête plus. Après les indétrônables food-trucks, ont suivi les beauty-trucks, les fashion-trucks... Découvrez maintenant le nap-truck, alias le camion à sieste.

camions

On ne cesse de vanter les mérites de la sieste. Pas du tout réservée aux enfants ou aux feignants, une petite pause dans la journée permettrait d'affronter le monde du travail de manière plus sereine, et aurait bien sûr de nombreux bienfaits sur notre santé. Rien de révolutionnaire me direz-vous. Sauf que même si les entreprises commencent à le reconnaître, les initiatives dans ce sens sont peu nombreuses. Certains chanceux ont peut-être une salle de sieste dans leurs locaux, mais les autres se retrouvent contraints de lutter contre l'irrépressible envie de fermer les yeux en rentrant de la pause déjeuner.

C'est donc un concept totalement révolutionnaire que propose l'entreprise de matelas américaine Casper : un camion sieste. Oui, oui. Un camion, pour faire la sieste. Souhaitant vanter la qualité de ses produits, la marque a lancé un "Nap Tour" et sillonne ainsi les Etats-Unis. De spacieuses cabines en bois, un matelas, deux oreillers... et un petit téléphone rouge qui vous raconte une histoire afin de mieux trouver le sommeil. Et c'est parti pour 20 minutes de sieste ! Séduits par l'idée, Leonardo DiCaprio et Tobey Maguire ont investi dans la start-up, qui s'offre là un joli coup de communication.


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

mercredi 16 septembre 2015

Il est allergique... à son iPhone 6

Il est allergique... à son iPhone 6

Surpris de constater une éruption cutanée sur sa cuisse, un britannique s’est aperçu qu’il était allergique…à son iPhone 6 !

iPhone 6 

Qu’on se le dise, pour beaucoup d’entre nous, notre Smartphone est devenu l’un de nos meilleurs amis, celui qui nous accompagne fidèlement à chaque seconde de la journée. Sa simple présence dans une poche est rassurante et quand il disparaît, c’est la panique. C’est bien simple, une fois qu’il est entré dans notre vie, difficile de s’en séparer. Seulement, les choses se compliquent quand votre iPhone 6 prend feu dans votre poche, comme l’affirme un utilisateur américain…ou encore si vous faire une réaction allergique à votre précieux téléphone ! Comme le rapporte le Mirror, c'est ce qui est arrivé à Mark Watson, un britannique de 37 ans, qui s'est rendu chez son médecin après avoir constaté des rougeurs inquiétantes sur sa cuisse.

iPhone 6

Celui-ci ne parvenant pas à identifier l’origine du problème, il a demandé à son patient de réfléchir à un changement d’habitude qui aurait pu coïncider avec la réaction cutanée. Bingo, Mark Watson a soudainement réalisé qu’il avait changé son iPhone pour acquérir le nouveau modèle quelques semaines auparavant. Le médecin a alors pu confirmer que cette réaction était due à un contact prolongé et régulier avec du nickel, un élément présent dans le nouveau Smartphone d’Apple qu’il gardait dans sa poche. « On ne s’attend pas à être allergique à l’un des produits d’Apple. » a commenté Mark Watson, et je n’avais jamais fait d’allergie au nickel de ma vie. » L’utilisateur dépité s’est donc tourné vers le service client d’Apple, qui n’a pas accepté de reprendre le produit, mais l’a renvoyé aux termes et conditions de ventes. On savait déjà que l'iPhone 6+ pouvait se plier dans les poches de pantalon, voilà une raison de plus pour éviter de le garder constamment sur soi...

Source : The Mirror


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

Un voyage en bouteille sur le Rhône

Un voyage en bouteille sur le Rhône

Abraham Poincheval, plasticien marseillais habitué des périples immersifs, a débuté le 25 juillet un nouveau voyage. Parti de Camargue, il va remonter le Rhône à bord d’une bouteille géante pour atteindre Genève en 2016.


Alors que pour certains, le voyage évoque la fuite vers d’autres espaces, la découverte de nouveaux horizons, Abraham Poincheval, lui, préfère l’immobilité. Pour cet artiste, le voyage se fait alors intérieur et contemplatif.
Afin que ses périples échappent à la monotonie de l’effort méditatif, Abraham Poincheval ne manque pas d’imagination. Il choisit pour chaque nouveau projet un lieu plus improbable que la fois précédente et n’hésite pas à soumettre son corps aux conditions les plus difficiles.

voyage en bouteille

Ainsi, en 2013, il s’était enterré pendant huit jours sous le parvis de l’hôtel de ville à Tours. En 2014, il réitère cette expérience d’isolation extrême avec un autre pari fou : il s’enferme pendant treize jours à l’intérieur d’un ours naturalisé au musée de la Chasse et de la Nature.

voyage en bouteille Abraham Poincheval en Bretagne pour l'exposition "La Rhétorique des marées" © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Début juillet 2015, il s'est installé sur une plateforme de 1m60 sur 1m fixée à un mât de 6m de hauteur. Il y est resté perché pendant sept jours.
Le projet qu’il mène à bien en ce moment est cette fois-ci itinérant. Il s’est construit une bouteille géante de 6 mètres de long et de 2 mètres de large dans laquelle il va remonter le Rhône en s’arrêtant pour quelques étapes introspectives au bord du fleuve, dans des parcs et des jardins. Débuté le 25 juillet à port Saint-Louis du Rhône en Camargue, son voyage devrait s’achever en 2016 à Genève.

voyage en bouteille Croquis d'installation de la bouteille © A. Poincheval

Dans cet habitacle insolite inspiré de l’image de la bouteille à la mer, la température peut monter jusqu’à 50 degrés malgré "l'étiquette pare-soleil". Et bien sûr, l’artiste ne s’autorise pas à sortir régulièrement : il a tout prévu pour pouvoir rester à l’intérieur en autonomie pendant sept à dix jours.
Contrairement à ses autres projets, cet enfermement n’est pas forcément synonyme d’isolation et de solitude. Dans cette bouteille, il est visible aux yeux de tous et une interaction se crée entre les passants et l’artiste observé. Abraham Poincheval questionne donc son public à la fois sur notre rapport à l’espace habité mais aussi sur notre rapport aux autres.


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

mardi 15 septembre 2015

En 30 ans, Super Mario n'a pas pris une ride

En 30 ans, Super Mario n'a pas pris une ride

Super Mario
Super Mario"Super Mario", le petit plombier devenu une icône mondiale du jeu vidéo, fête dimanche son 30e anniversaire, célébré par son éditeur, le géant Nintendo, avec la sortie d'un nouvel opus faisant appel à la créativité des joueurs.
Salopette bleue, casquette rouge et moustache: Mario est identifiable au premier coup d'oeil, y compris par les néophytes. Une notoriété peu commune dans le jeu vidéo dont ne peuvent se targuer que quelques personnages comme l'aventurière Lara Croft, le hérisson Sonic et la boule jaune Pac-Man.
"Aujourd'hui, Mario est un personnage équivalent à Mickey Mouse dans la culture populaire. Et il a vocation à durer puisqu'on constate que ce sont souvent les parents qui le font découvrir à leurs enfants", explique à l'AFP Florent Gorges, cofondateur de la maison d'édition Pix'n Love spécialisée dans le jeu vidéo et auteur d'une "Histoire de Nintendo".

D'abord un personnage secondaire

Avant le premier "Super Mario Bros", paru le 13 septembre 1985 au Japon sur la console Famicom, le héros moustachu avait déjà fait une apparition en 1981 dans un autre titre de Nintendo, "Donkey Kong", sous le nom de "Jumpman".
Ce n'est qu'en 1985 qu'il hérite du nom de Mario, en référence au propriétaire d'un entrepôt loué par la branche américaine de Nintendo dont le physique faisait penser à un personnage de jeu vidéo. "Comme j'avais justement pensé à un Italien en dessinant le personnage, j'ai décidé de (le) nommer officiellement Mario", souligne son créateur Shigeru Miyamoto.

Mais pourquoi portait-il une casquette?

Son physique passe-partout, Mario le doit en partie aux contraintes technologiques des années 1980, avec un nombre limité de pixels et de couleurs utilisables. "Je lui ai dessiné un gros nez et une moustache pour que les joueurs puissent distinguer son visage."
"Mario portait une chemise bleue et une salopette rouge pour que les mouvements de ses bras soient clairement visibles", raconte M. Miyamoto, dans un entretien diffusé par Nintendo. Quant à la présence d'une casquette, elle est due au fait qu'il n'était pas possible de faire bouger ses cheveux malgré ses mouvements.
Super Mario

310 millions d'exemplaires

Depuis 30 ans, les jeux appartenant à l'univers de Mario se sont écoulés à plus de 310 millions d'exemplaires. Outre ses aventures les plus connues, où il doit sauver la princesse Peach en sautant des obstacles et en combattant des tortues, le plombier s'est illustré dans des domaines variés comme le football, le golf ou les courses de kart.
Ces productions ont souvent réussi à se démarquer par la rupture technologique qui les accompagnait, comme l'arrivée d'un monde intégralement en trois dimensions avec "Super Mario 64" en 1996. Pour célébrer le 30e anniversaire de sa saga, Nintendo joue la carte de la création en commercialisant "Super Mario Maker" sur la console WiiU.

Un nouvel opus pour faire appel à l'imagination des joueurs

En plus des défis conçus par les développeurs, ce jeu permet d'imaginer des univers où peut déambuler le petit plombier mais également de parcourir les mondes proposés par d'autres joueurs en se connectant à internet. Pour éviter les créations farfelues, le groupe japonais a tout de même prévu des garde-fous.
"Les éléments de création se débloquent progressivement afin d'accompagner le joueur. Et un niveau ne peut être mis en ligne que si son créateur a réussi à le terminer", relève Anne-Marie Baufine-Ducrocq, directrice marketing de Nintendo France. Et pour être certain de toucher toutes les générations, le jeu propose quatre styles de graphisme allant du "Super Mario Bros" de 1985 au "New Super Mario Bros U" paru en 2012.


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

lundi 14 septembre 2015

Une société développe un mini-scanner qui analyse le monde qui nous entoure

Une société développe un mini-scanner qui analyse le monde qui nous entoure

Qui y a-t-il dans ce médicament ? Ce fruit est-il mûr ? Autant de questions qui grâce à « Scio » trouveront bientôt des réponses. Mis au point par une start-up israélienne, ce mini-boîtier permet de savoir instantanément de quoi est fait un aliment, une plante, un médicament ou un textile.

Inspecter le monde qui nous entoure

Dans le détail, ce petit spectroscope, de la taille d’une clé USB, scanne des objets en pointant dessus un faisceau dit « d’infrarouge proche » (NIRS, pour Near Infrared Spectroscopy). Chaque molécule, en réagissant à la lumière, produit une vibration unique, sorte de signature identifiable. Celle-ci est décryptée automatiquement par Scio, capable de recouper toutes sortes de propriétés chimiques telles que le taux d’humidité, la teneur en gras ou en sucre puis dresse une fiche, avec l’aide d’une base de données sur internet.

mini-scanner

A titre d’exemple, le mini-scanner peut ainsi identifier une tomate et déterminer son niveau de sucre, donc de maturité, utile lorsque l’on fait ses courses au marché. Le boîtier, qui n’en est qu’à sa première version ne fonctionne, pour l’instant, pas sur les plats plus élaborés comme un plat de lasagnes. A terme, ce mini-scanner pourrait être intégré comme une caméra à un smartphone et permettrait de savoir, d’un clic, combien de calories se trouvent dans ce hamburger, quand cet avocat sera mûr, ou si cette veste est vraiment en cuir.

Pour Dror Sharon, cofondateur de Consumer Physics [la société à l’origine du projet], Scio [une référence au savoir en latin] s’apparente à un « un laboratoire personnel dans la poche ».

Une levée de fonds de près de 3 millions de dollars

Pour développer leur innovation, les fondateurs de Consumer Physics misent sur la participation de milliers d’internautes pour améliorer, de manière collaborative, les capacités de ce « boîtier sixième sens » en enrichissant la base de données du Scio hébergée sur une plateforme internet. En s’appropriant l’outil, les utilisateurs joueraient le rôle d’ingénieurs. Commercialisé depuis début août, Scio a pu voir le jour grâce à l’engouement du public [via une campagne de crowfunding lancée sur Kickstarter] puisque 13.000 internautes ont passé commande, pour 250 dollars (environ 200 euros), de leur scanner personnel. Une version intégrable au smartphone est à l’étude

Outre le grand public, Dror Sharon est convaincu de l’utilité de son boitier pour les entreprises « Scio intéresse certaines multinationales qui y voient un intérêt pour un développement en interne ou pour certains de leurs clients, à savoir n’importe qui dans le commerce ou l’industrie qui a besoin de savoir si le produit qu’il a commandé a les propriétés attendues ».

A noter que version de Scio intégrable à un téléphone existe déjà mais à l’état de prototype. Elle est soigneusement gardée dans les locaux de Consumer Physics qui se donne quelques années pour convaincre les géants de l’industrie que leur gadget est indispensable.


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

vendredi 11 septembre 2015

Un tapis roulant plus rapide que le métro ?

Un tapis roulant plus rapide que le métro ?

métro

Marcher sur un tapis roulant entre deux stations de métro pourrait être plus rapide que d’attendre la prochaine rame… C’est en tout cas la conclusion d’un cabinet d’architectes britanniques, qui a réfléchi aux moyens d’améliorer le trafic des passagers sur la fameuse « Circle Line », la boucle centrale du métro londonien.

Le métro de Londres, appelé le « tube » par les Britanniques, pourrait-il être remplacé par un tapis roulant ? L’idée n’est pas si saugrenue… Le très réputé cabinet d’architecture britannique NBBJ a proposé ce projet dans le cadre d’un atelier d’innovation et de réflexion, sur le thème : « Comment améliorer la vie quotidienne des Londoniens ? ».

métro

Les architectes urbanistes se sont intéressés à la fameuse « Inner Circle Line », représentée en jaune sur les cartes du métro. Longue de plus de 23 kilomètres, elle compte 27 stations et forme une boucle intérieure sur la rive nord de la Tamise, dans le centre de Londres.

Pour éviter les temps d’attente entre deux rames et fluidifier le trafic aux heures d’affluence, NBBJ a eu une idée toute simple : faire marcher les usagers ! Le cabinet d’architectes a imaginé de remplacer les rames du métro par un immense « travelator » : un trottoir roulant à trois voies et trois vitesses (lente, normale et rapide).

Entre deux stations, il avancerait à 9 km/h, 14 km/h et 19 km/h. Sur les tronçons devant les quais, chaque tapis roulant ralentirait (5 km/h, 9 km/h et 14 km/h), afin que les voyageurs puissent passer d’une voie à l’autre, en faisant simplement un pas de côté, et ainsi « descendre » du travelator en toute sécurité…

métro
(Illustration : NBBJ) 

Pour l’instant, seulement huit trains peuvent circuler en même temps sur la Circle Line intérieure, avec une vitesse de pointe de 32 km à l’heure… Il faut en théorie environ une heure en métro pour faire le tour complet. Avec plus de 300 000 passagers par jour (environ 114 millions par an), c’est l’une des lignes les plus congestionnées de Londres. Les retards y sont fréquents, exaspérant les passagers, quand la foule s’agglutine sur les quais…

métro
(Photo : archives Reuters) 

NBBJ a fait ses calculs. Avec ce travelator, on gagnerait de précieuses minutes sur tous les trajets, puisqu’il n’y aurait pas d’arrêt systématique aux stations. Le trottoir roulant à trois voies permettrait aussi de transporter plus de monde : jusqu’à 55 000 personnes pourraient l’emprunter en même temps… Solution d’avenir ou douce utopie ?

métro
(Illustration : NBBJ)


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com

jeudi 10 septembre 2015

Aménagez votre intérieur façon Lego

Aménagez votre intérieur façon Lego

Ah les Lego ! Qui n’a pas passé son enfance à construire des maisons, des voitures, des routes, à imbriquer au gré de son imagination les petits blocs de couleurs. Que diriez-vous maintenant de construire vos meubles avec des briques en plastique du même genre ?

Lego

Construire des bâtiments avec des briques ressemblant à des Lego mais grandeur nature ? L’idée a peut-être effleuré certains inconditionnels de la p’tite brique. L’entrepreneur new-yorkais Arnon Rosan l’a mise en pratique. Sa société EverBlock propose de construire et moduler à l’envie des meubles, étagères, tables, canapé, bureaux et même des cloisons grâce à des briques en plastique géantes. Il existe quatre tailles (30x15 cm, 15x15 cm, 7,5x15 cm et une surface lisse) et toute une palette de couleurs

Lego
(Photo : EverBlock)

Les briques en plastique s’emboîtent sans colle et sans aucun outil. Pour renforcer les constructions, notamment les cloisons, on peut ajouter des tiges d’acier, de bois, des renforts en PVC, des crochets, etc. Des lampes à Led ou des néons peuvent être imbriqués dans les assemblages. Une grande brique coûte 7,25 dollars (environ 6,50 euros) et un pack de 18 blocs 125,10 dollars (environ 112 euros).

EverBlock souhaite aussi proposer ses services lors de catastrophes naturelles ou pour l’armée. « Il y a un fort besoin d’abris rigides faciles à transporter, durables et solides, détaille Arnon Rosan, interviewé par Gizmag. Avoir des murs rigides offre un plus haut niveau de protection que les tentes. L’air conditionné peut être installé dans l’abri. »

Les briques étant utilisables à l’envi, ces briques géantes seraient-elles la solution écologique du bâtiment ?

Lego

Lego

Lego

Lego

Lego


www.experts-excel.com
www.experts-access.com
www.experts-informatique.com
www.experts-autocad.com
www.experts-formation.com
www.experts-powerpoint.com
www.experts-site-internet.com
www.soeasycom.fr
www.sos-excel.fr
www.omonbovelo.com
www.apprendre-excel.com